• vendredi 5 mai 2017

    Notre élevage a subi de lourdes pertes:il ne restent que 7 larves de Coccilaures et 8 de Coccifly.

    Une coccinelle morte, retrouvée à l'extérieure de l'aquarium, ce mardi 2 mai.

    Depuis, nous avons nettoyé leur espace de vie, mis de côté les cadavres et installé nos plants de Capucines et de fèves avec quelques pucerons.

    Ce matin, j'ai eu l'incroyable surprise de retrouver une petite coccinelle à l'extérieure. Je l'ai aussitôt placée sur une feuille contenant des pucerons. Avant de partir, j'ai arrosé les plants pour 4 jours et j'ai cherché de nouveaux les larves rescapées... Nouvelle surprise, 2 coccinelles étaient piégées dans le réservoir de l'aquarium. A l'aide d'un pinceau, je les ai positionnées sur une feuille.

    Vivement mardi prochain, afin de voir si nos bêtes à bon dieu sont toujours en vie et si d'autres sont nées!

    En attendant, j'ai prêté deux fois deux plants de capucines à deux collègues qui avaient des pucerons dans leur jardin. J'espère que mardi, nous pourrons les placer dans l'aquarium.

     

    PS: J'ai découvert, qu'au X ème siècle, en France, un homme fut condamné à la décapitation pour avoir assassiné un autre homme. Il eut beau clamer son innocence, le bourreau reçu l'ordre de le décapiter sur la place publique.

    Au moment de le décapiter, une coccinelle se posa sur le coup du condamné! Le bourreau la déplaça pour accomplir son devoir. Mais une seconde fois, puis une troisième fois, l'animal se posa sur le cou. Le roi y vit un signe de Dieu et gracia l'homme. Un mois plus tard, on découvrit par hasard, le vrai coupable.

    C'est depuis, ce jour, que la coccinelle est considérée comme un porte chance et qu'elle fut surnommée la bête à bon dieu!

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :